Le blog des Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

L’anneau de Claddagh, Tome 2

Accueil > Fiches de lecture > L’anneau de Claddagh, Tome 2

Fiche de lecture publiée le 18 mars 2019

Par Béatrice Nicodème

deuxième tome de la série d’aventure de la jeune Keira, irlandaise qui quitte son pays lors de la grande famine de l’hiver 1847. Nous avons quitté, à la fin du 1er tome, notre héroïne à Galway, sur le point de prendre un billet pour New York, sur le lady Charlotte. Nous la retrouvons en train d’embarquer pour un voyage dont elle ne soupçonne pas les difficultés (et moi non plus, d’ailleurs).
Le second tome est intégralement consacré aux péripéties de Keira sur le bateau.

Elle se lie rapidement d’amitié avec deux femmes, une jeune qui est enceinte, l’autre plus âgée qui part retrouver son fils. Assez rapidement, on comprend que le voyage ne va pas être de tout repos : la promiscuité, le rationnement en eau et en nourriture, les relations compliquées avec certains voyageurs, la saleté et la maladie, et surtout, la longueur du voyage : plus de 40 jours.

L’atmosphère est très bien rendue, et j’ai été frappé par la capacité de l’auteur à utiliser les termes de marine de l’époque. Cela donne au récit un ton très réel.

Les caractères des personnages sont également bien rendus. Et rien n’est épargné à Keira, ni les bonnes, ni les mauvaises surprises.

J’ai simplement regretté que ce tome ne fasse pas avancer l’intrigue. Car au fond, la question fondamentale est : Keira va-t-elle retrouver Arthur ? Je ne m’attendais pas à ce qu’un tome entier soit consacré au voyage.

Mais bon : j’ai commencé le tome 3, qui je l’espère apportera des réponses à ma question.

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Retrouvez ma page sur Babelio !

Mon profil sur Babelio.com

Voir tous les articles de cet auteur