Le blog des Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Vengeance, impair et passe.

Accueil > Fiches de lecture > Vengeance, impair et passe.

Fiche de lecture publiée le 16 janvier 2015, rédigée par Eric Le Meur

De Jeffery Deaver, Édition des Deux Terres, 2014

J’ai déjà eu l’occasion de présenter certains ouvrages de Jeffery Deaver : un excellent auteur de romans policiers, avec des histoires généralement très documentées, et des situations souvent inextricables. Avec à mon goût, parfois, des rebondissements « incroyables » : rebondissements qui, dans plusieurs livres, rendent l’aventure plus palpitante, et dans d’autres, font sourire.

Dans ce roman, où l’on découvre l’agent Corte, un nouvel héro de Deaver, j’aurais tendance à dire qu’il s’agit surtout d’un exercice de rebondissements : « tout est rebondissement ». Á tel point que la chose devient… irréelle. On se croirait presque dans un roman de Mary Higgins Clark, où l’on sait que le méchant est celui qui a l’air le plus gentil.

Plusieurs fois, l’agent Corte, qui travaille pour une agence fédérale de protection de témoins, est presque mort, mais on découvre qu’en fait, il avait pensé que son adversaire allait penser qu’il penserait… et finalement il est sauvé !

Deaver maîtrise le style, certes, mais à la fin, l’histoire fait sourire. C’est un peu dommage, car ce grand auteur est capable de mieux.

  • Plus d'information en image

    Nous n'avons pas trouvé de vidéo pour illustrer ce livre

  • Ce livre vous a plu ?

    Retrouvez-le sur les libraires en ligne

     Amazon : Cet élément n'est pas encore disponible