Le blog des Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Une fille comme elle

Accueil > Fiches de lecture > Une fille comme elle

Fiche de lecture publiée le 3 juin 2019

Marc Lévy, 2018

Deepack, d’origine Indienne, travaille dans un immeuble de standing New-Yorkais comme liftier : il manipule avec une grande dextérité et conscience professionnelle l’ascenseur qui dessert les 8 étages de l’immeuble, tout en faisant office de concierge.

Il est surpris d’apprendre que le neveu de son épouse vient d’arriver d’Inde pour un séjour aux Etats-Unis, dont il ignore la raison. De fait, le neveu a créé une application de rencontres ; il est héritier d’une grosse fortune, en conflit avec ses oncles (les frères de sa tante) et vient développer sa société aux Etats-Unis.

Suite à un accident bête, le collègue de Deepack qui assure le travail de nuit se casse la jambe. Pour permettre aux habitants de l’immeuble de sortir le soir, le neveu de Deepack accepte de remplacer son collègue.

Il pourra ainsi fréquenter Chloé, la jeune fille handicapée du 8ème étage dont il a fait la connaissance en allant voir son oncle. Parallèlement à la vie de Deepack, de son épouse et de son neveu, le livre nous propose quelques retours en arrière sur la vie de la jeune fille, handicapée depuis peu, et qui essaye de s’adapter à sa nouvelle existence. Les deux vies – celle de la jeune fille et celle du neveu – vont se rencontrer.

J’avais beaucoup aimé « Elle et Lui  », « Sept jours pour une éternité », ou encore « Si c’était vrai... » car à chaque fois, l’auteur trouvait une idée originale comme cadre à son histoire d’amour. J’ai été un peu déçu par « Une fille comme elle », car, me semble-t-il, tout est très banal, ou plutôt tout semble suivre certains stéréotypes convenus : une jeune fille handicapée qui n’est pas soutenu par son actuel compagnon, un jeune Indien riche, rempli de qualités et de vertus, qui accepte de devenir liftier pour que la jeune fille le découvre tel qu’il est, et non un riche entrepreneur à succès, la vie des habitants de l’immeuble, le licenciement (ou presque) d’un liftier que l’on va remplacer par l’automatisation de la cabine…

Sans vouloir manquer de respect, (car la critique est aisée mais l’art est difficile) j’ai eu le sentiment que Marc Lévy s’était laissé aller à la facilité.
Certes on retrouve son art du dialogue, le rythme rapide, vivant, mais je regrette que toute l’histoire soit en fait très simple. Trop simple pour retenir mon attention.

On regrettera encore plus deux passages à déconseiller aux plus jeunes. A une histoire un peu faible, Marc Lévy ajoute les « figures imposées » de la relation intime, comme si ces descriptifs sensuels pouvaient compenser un scénario déficient.

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Retrouvez ma page sur Babelio !

Mon profil sur Babelio.com

Voir tous les articles de cet auteur