Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

logo

Des idées de lectures !...

L’été des danois

Accueil > Fiches de lecture > L’été des danois

Fiche de lecture publiée le 7 janvier 2021, rédigée par Eric Le Meur

Par Ellis Peters

Le sous-titre du livre paru dans la collection 10/18, « Grands détectives », est un peu trompeur, à mon avis. Certes, nous retrouvons notre moine Cadfael, connu pour ses enquêtes, ou plutôt pour sa sagacité et sa connaissance de la nature humaine qui lui permettent de découvrir l’auteur de telle ou telle action délictueuse ; mais dans ce roman, Cadfael enquête peu. Il est plutôt emporté dans une histoire familiale à laquelle il assiste et prend part, un peu malgré lui. Ce qui fait de ce livre un formidable roman historique, une belle aventure, et une découverte de la mentalité du moyen âge et de la société féodale.

Nous sommes au Pays de Galles, pendant l’été 1144. Ellis Peters nous introduit le récit de main de maître, dans le premier chapitre du livre. Un diacre, émissaire de l’évêque Roger de Clinton, ancien moine de l’abbaye de Cadfael, est envoyé au Pays de Galles porter à un évêque nouvellement installé ses encouragements. Il faut dire que ce nouvel évêque n’a pas la tâche facile : il est Normand, et il a été nommé dans un évêché Gallois, dont il ignore totalement la langue.

L’évêché se trouve sur le territoire d’Owain Gwynedd, prince prudent, qui doit supporter son difficile frère Cadwalader. Suite à une tentative d’assassinat, Cadwalader a été banni par son frère.

Le diacre part pour son ambassade, accompagné de Cadfael, gallois, qui connaît bien la région et les coutumes du pays.

Pendant leur séjour à la cour du prince Owain, plusieurs évènement viennent troubler la tranquillité des personnages : une jeune femme disparaît, et un messager annonce le débarquement de danois, appelés par Cadwalader pour l’aider à récupérer ses terres. Cadfael et le jeune diacre se trouvent pris au cœur de l’action.

C’est une très belle histoire qui met en évidence les valeurs profondes de la chevalerie et de l’époque féodale, en particulier la fidélité à son seigneur. Owain apparaît comme le chef et prince par excellence, faisant preuve à la fois de prudence, de mansuétude et de fermeté. On entre dans une période ou un certain ordre social fonctionnait.

J’ai classé ce roman dans mes « coups de cœur » Un vrai roman d’aventure crédible, qui s’appuie sur une connaissance historique certaine, avec de profondes valeurs humaines et chrétiennes, tant de la part de Cadfael et du diacre Marc que de la part de certains dirigeants.

  • Plus d'information en image

    Nous n'avons pas trouvé de vidéo pour illustrer ce livre

  • Ce livre vous a plu ?

    Retrouvez-le sur les libraires en ligne

     Amazon : Cet élément n'est pas encore disponible

Recherche

Je cherche un livre, un auteur, un article, un mot-clé...