Le blog des Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Orage sur Aquin

Accueil > Fiches de lecture > Orage sur Aquin

Fiche de lecture publiée le 12 décembre 2018

Par Louis de Wohl, Editions Alsatia

Livre de Louis de Wohl très intéressant, et dont le contenu correspond bien au titre : l’auteur a construit toute une histoire autour de la famille d’Aquin, famille noble d’Italie, confrontée à l’impitoyable empereur Frédéric. Dans cette famille d’Aquin, on rencontre bien évidemment Thomas, mais pas uniquement. Nous avons bien là un roman historique sur la situation politique et spirituelle de cette époque autour de la famille d’Aquin.

Thomas est, en quelque sorte, le vilain petit canard de la famille. Il n’est en aucun cas intéressé par la vie de chevalier, les batailles, le pouvoir local de sa famille : il veut être moine. Son père accepte, mais lui organise la vie de telle sorte qu’il soit abbé du monastère bénédictin de la région. Thomas entre au monastère, mais ne veut pas devenir abbé : il souhaite surtout intégrer le nouvel ordre mendiant des dominicains, chose dont sa famille ne veut pas entendre parler.

Les troupes de l’empereur Frédéric II s’apprêtent à attaquer le monastère. Avec l’aide de son père abbé, Thomas quitte le monastère pour échapper à l’Empereur, et est reconduit chez lui par le chevalier Piers Rudde de retour de croisade. Rudde emmène Thomas au château familial, où il est reçu en héros. Il est d’ailleurs incorporé au groupe de chevaliers vassaux de la famille d’Aquin, et n’est pas insensible aux charme de l’une des sœurs de Thomas.

La famille d’Aquin a toujours réussi à garder ses distances avec l’Empereur, tout en lui manifestant une certaine loyauté. Car l’empereur est en lutte avec le pape, qui l’a excommunié. L’Empereur est sur le point de parvenir à un accord avec ce dernier, et les deux doivent se rencontrer prochainement. L’empereur cherche pour cela à consolider ses alliances avec les familles fidèles au pape. Il décide donc que son fils épousera l’une des filles de la famille d’Aquin. Les relations entre l’Empereur et la famille de Thomas deviennent difficiles, d’autant plus que, suite à une vengeance de l’empereur qui détruit une ville, le pape rompt les pour-parler de paix et s’enfuit en France.

Roman très intéressant, car, comme on le disait au début, il ne se centre pas sur la figure de Thomas. C’est un vrai roman historique, qui nous permet de connaître et découvrir l’ambiance de l’époque : la vie de chevalier, les relations entre vassal et suzerain, les relations politiques entre les forces au pouvoir. Manifestement l’empereur Frédéric II n’était pas un tendre, et avait la fâcheuse tendance, comme beaucoup de personnes ayant un pouvoir temporel, de désirer également un pouvoir spirituel.

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Retrouvez ma page sur Babelio !

Mon profil sur Babelio.com

Voir tous les articles de cet auteur