Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Nous sommes des animaux mais on n'est pas des bêtes.

Accueil > Fiches de lecture > Nous sommes des animaux mais on n'est pas des bêtes.

Fiche de lecture publiée le 21 septembre 2016

Nous sommes des animaux mais on n'est pas des bêtes.

Libres propos d’un philosophe sur les animaux et les hommes, par Jean-Marie Meyer

Entretiens avec Patrice de Plunkett, Paris, Presses de la Renaissance, 2007.

Voici un ouvrage d’un philosophe en colère contre les déviations qu’il constate dans notre société occidentale où l’animal devient de plus en plus assimilé à l’homme quand ce n’est pas surévalué par rapport à lui. Des groupes de pression établissent, et font approuver, des listes de droit des animaux, auxquels on prête une similitude avec l’homme dont ils s’étonneraient s’ils pouvaient nous comprendre... Notre époque, souligne Jean-Marie Meyer, condamne violemment l’anthropocentrisme, consistant à mettre l’homme au « centre » du monde, ce qui est pourtant légitime du point de vue scientifique, mais pratique l’anthropomorphisme à outrance, en croyant, ou voulant croire, que les animaux ont la même vision des choses que l’homme, et en interprétant leurs comportements comme des conduites humaines.

La première partie de ce livre est consacrée au psychisme de la bête. Il est incontestable que les animaux communiquent, mais la question est de savoir quoi ? et comment ? Nos contemporains ne se trompent-ils pas lorsqu’ils prêtent ses propres émotions aux bêtes ? La deuxième partie étudie les relations de l’homme avec les animaux. « Peut-on dire qu’un chat nous « sort de la solitude », alors qu’il n’est pas un humain ? Notre éthique a-t-elle quelque chose à voir avec le fonctionnement des sociétés animales ? Est-il vrai que les animaux ont une morale, dont serait issue la morale humaine ? » Ces questions ne nous laissent pas indifférents.

Les auteurs dénoncent dans cet ouvrage, exemples à l’appui, « une crise de l’humain » que notre société secrète sous couvert de « respecter l’animal ». Cette crise a de multiples manifestations : dépenses de luxe pour les chiens, boom des traitements au Prozac pour animaux, influence du darwinisme, revendications de droits civils et politiques pour cétacés.

J’écris ceci alors que j’ai sous les yeux un hebdomadaire dont un article demande « à quoi pensent les animaux ? » Un ouvrage décapant, qui nous aidera à redécouvrir qui nous sommes !

L'auteur de cette fiche

Dominique Le Tourneau

Dominique Le Tourneau

Dominique Le Tourneau est un lecteur et un auteur prolixe. Et à chaque livre lu, il a la bonne idée de faire une fiche de lecture. Prêtre, canoniste, écrivain, poète comme il se définit lui-même sur son site web.

Voir tous les articles de cet auteur