Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Les derniers jours de nos pères

Accueil > Fiches de lecture > Les derniers jours de nos pères

Fiche de lecture publiée le 9 mars 2017

Les derniers jours de nos pères

de Joël Dicker, Editions de Fallois

Les derniers jours de nos pères est le premier roman de Joël Dicker, publié avant La vérité sur l’affaire Harry Quebert et Le livre des Baltimore. Et déjà, le premier roman avait obtenu un prix. Un roman historique, documenté, précis, dans lequel on discerne la « griffe Dicker », sa capacité à raconter des histoires, à créer du suspense, à faire vivre des émotions chez le lecteur.

L’histoire est-elle trop belle pour être vraie ? En tout cas, elle pourrait l’être, et sa crédibilité fait partie de l’intrigue : c’est parce qu’elle est crédible que l’on tremble et que l’on pleure pour les héros.

Pal (Paul Emile) fait partie d’un groupe de jeunes français recrutés et sélectionnés pour faire partie du Special Operations Executive, SEO, une unité créée par Winston Churchill pour former les cadres des opérations spéciales sur le sol français. Il a quitté son père pour la guerre, en lui promettant de lui donner des nouvelles.

Les premiers mois de formation sont intenses, certains sont éliminés, et les premières missions sont bien évidemment secrètes, et Pal ne peut pas donner de nouvelles à son pauvre père resté seul. Il trouve tout de même le moyen, en utilisant son prestige de chef de résistants, à lui faire parvenir quelques cartes postales pour le rassurer.

Pal est un chef brillant, sûr, reconnu par ses camarades, et il réalise un travail de guérilla très efficace. Il est tombé amoureux de Laura, une camarade de promotion, et tous les deux envisagent l’avenir, une fois la guerre terminée.

On sent, au fur et à mesure de la lecture, le drame arriver. Et le fait est qu’il arrive. Et je n’en dirai pas plus. Pal, bon fils, fier de son père, commet l’acte imprudent qui aura des conséquences dramatiques pour lui et pour les autres de sa promotion.

Que fallait-il faire ? Peut-on blâmer Pal ? Est-il, ou n’est-il pas le héros que les autres respectaient ? Peut-on rester un Homme lorsque l’on fait la guerre ? À travers les tempéraments et les caractères des membres du SEO, Dicker nous fait réfléchir sur des questions profondes et émouvantes.

Le style est un peu plus narratif que les autres romans de Dicker, mais déjà on remarque nue qualité d’écriture, une cohérence, un style, qui s’appuient sur un travail d’historien profond.

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Voir tous les articles de cet auteur