Le blog des Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Les Bottes suédoises

Accueil > Fiches de lecture > Les Bottes suédoises

Fiche de lecture publiée le 22 mars 2018

par Henning MANKELL, Seuil, 2016

Un médecin à la retraite vit reclus sur une île de la Baltique. Une nuit, il est réveillé par l’incendie de sa maison. Réfugié dans une vieille caravane, il réfléchit à sa vie, qui a connu de graves déboires. Vaut-il encore la peine de vivre ?
Mais d’autres incendies auront lieu, qui révèlent leur nature criminelle. Une journaliste qui enquête sur les incendies lui donne l’espoir d’une liaison malgré son âge. Sa fille, avec qui il a très peu de relations, réapparaît dans sa vie. Son passé se révèle peu à peu : elle n’est pas celle que l’on croit ; elle est enceinte ; Mohamed, son compagnon, prend soin d’un frère handicapé. L’enfant qu’attend sa fille redonne un certain souffle à la vie de ce médecin plutôt acariâtre et une motivation pour reconstruire la maison détruite, tandis que l’hiver s’étend sur la Baltique. Le mystère des incendies s’éclaircira peu à peu.

Ce roman sonne comme un testament, il est publié de façon posthume en France, l’écrivain étant mort à 67 ans. La hantise de la maladie et de la mort habite ce beau récit, écrit dans une langue très simple mais évocatrice. Le personnage n’a pas eu une vie édifiante, n’ayant jamais su vraiment aimer. Sa fille est devenue kleptomane, mais retrouve un certain sens à sa vie, grâce à l’enfant qu’elle attend. Les liens se retissent péniblement avec son père. Dans ce contexte sans perspective spirituelle, les hommes sont livrés à eux-mêmes et tâtonnent dans un monde presque aussi hostile que cet archipel imaginaire balayé par les rigueurs de l’hiver baltique, mais aussi éclairé par les beautés qu’il réserve. L’espoir d’une liaison avec la journaliste est plus un mirage qu’une réalité. Le caractère assez désabusé et difficile du médecin ne facilite pas les relations avec son entourage. Cela n’empêche pas l’œuvre d’être prenante et elle offre en creux une leçon de vie, car ces personnages, malgré toutes leurs limites, sont aussi capables de beaux gestes et aspirent confusément au bonheur.

L'auteur de cette fiche

Pierre S

Pierre est directeur d’un collège et d’un lycée en région parisienne. Professeur certifié de français, il est un grand lecteur ; Il a accepté de nous donner quelques fiches de lectures patiemment accumulées depuis des années.

Voir tous les articles de cet auteur