Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Christmas pudding

Accueil > Fiches de lecture > Christmas pudding

Fiche de lecture publiée le 21 septembre 2016

Christmas pudding

De Céline Saint Charle

J’ai découvert ce livre alors qu’il était gratuit… mais vous pouvez sans crainte vous risquer à dépenser les 1,99 € pour le format Kindle ! Un vrai conte de Noël, vraiment beau.

Quatre protagonistes composent cette histoire : Trévor, retraité, qui vient de perdre sa femme avec qui il a passé toute sa vie. Ils n’ont pas pu avoir d’enfants. Harry est l’épicier buraliste, Mary est la maman, une femme à la vie… compliquée. Son fils, le petit Devlin, est né un peu par hasard, sans qu’elle arrive vraiment à savoir qui est le père. Elle aime son enfant comme la meilleure des mères, d’autant plus que Devlin ne parle pas. Quel âge peut bien avoir Devlin ? Dix ans ? En tout cas, il ne dit rien. Histoire de s’occuper un peu, il travaille chez Harry le buraliste, et sans dire un mot, il accomplit son boulot, et plutôt bien.

Nous sommes à Londres, le 24 décembre. Il fait froid, et la température va encore baisser. Trévor n’en peut plus : il veut en finir avec la vie et retrouver son épouse décédée. Il va faire quelques courses chez Harry, en précisant bien qu’il veut être livré le surlendemain, pour être bien sûr qu’on découvre son cadavre. Mais c’est sans compter le grand cœur de Devlin, tout silencieux, qui devine ce qui est en train de se passer…

J’ai beaucoup aimé. C’est vivant, bien écrit, un peu cru parfois, mais, pourrait-on dire, c’est pour la bonne cause. Et Devlin est tellement sympa ! Un vrai conte de Noël.

Chez Amazon : Christmas Pudding

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Voir tous les articles de cet auteur