Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Le blog des Éditions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques. (ebooks)

Je cherche un livre ou un auteur

Visitez notre site principal : Les Éditions Blanche de Peuterey

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » (Jules Renard)

Central Park

Accueil > Fiches de lecture > Central Park

Fiche de lecture publiée le 21 septembre 2016

Central Park

de Guillaume Mussot , 2014, XO éditions, ou en livre de poche

Depuis longtemps j’avais envie de lire un livre de Guillaume Mussot, cet auteur qui bat pas mal de records de vente. J’ai saisi l’occasion avec l’édition de poche de Central Parc, dont le résumé de 4ème de couverture avait l’air intéressant : une jeune femme se réveille menottée à un homme, en plein Central Parc, à New York. Ses derniers souvenirs remontent à la soirée qu’elle vient de passer avec 3 amies, à Paris. Depuis, plus rien : que s’est-il passé ? Comment est-elle arrivée là ? Mystère.

Il se trouve que cette jeune fille, Alice, est commissaire de police, et qu’elle sait se débrouiller. Les deux compères volent un téléphone portable, et elle appelle son adjoint à Paris qui essaie de mettre en place tout ce qui pourrait la sortir de ce mauvais pas.

Vais-je vous encourager à lire ce livre ? Oui… Non… Je ne sais. Ce n’est pas mauvais. Guillaume Mussot possède une technique qui fonctionne : à chaque chapitre son rebondissement, avec plusieurs retours en arrière pour nous faire connaître la vie d’Alice. De telle sorte que le lecteur a envie de connaître la fin. Mais ce n’est pas un roman policier, loin de là. Rien à voir avec les maîtres du polar que j’apprécie, Michael Connelly, Jeffery Deaver ou Henning Mankell. C’est surtout une histoire pleine d’émotion, qui m’a un peu déçu. J’ai lu le livre en moins de trois heures. Je comprends que certains aiment. À vous de voir.

L'auteur de cette fiche

Eric Le Meur

Eric Le Meur

Administrateur de ce site web, créateur des Éditions Blanche de Peuterey. Parce que la lecture nous fait du bien, et que grâce aux techniques nouvelles, on peut plus facilement diffuser de bonnes choses.

Voir tous les articles de cet auteur